vendredi 29 juin 2012

La physique des gouttes de pluie et la répartition des richesses

Gouttes de pluie sur une vitre. Crédits : K.Madjer
Si vous avez passé les trois derniers mois à Paris, vous avez malheureusement eu l'occasion de voir la pluie s'abattre sur une fenêtre. Au lieu de vous morfondre, profitez-en pour méditer sur la marche du monde, le système oligarchique et les douze travaux d’Astérix. Pour cela, commencez par examiner ce qui se passe à la surface de la vitre.

Celle-ci se couvre graduellement de gouttes d'eau de taille variable. Les plus dodues coulent le long de la surface de verre sous l'effet de leur propre poids. Si elles rencontrent d'autres gouttes sur le chemin, elles fusionnent et la nouvelle goutte poursuit sa descente en laissant une trace mouillée sur la vitre. Si une goutte tombe sur cette trace, elle coulera plus facilement vers le bas. Quant aux petites gouttes, elles restent à l'endroit du point d'impact (sauf si elles tombent sur une trace mouillée) car la force de tension de surface compense le poids. De façon générale, les gouttes ont tendance à se réunir pour diminuer leur surface d'exposition et atteindre un minimum d'énergie : c'est ce qu'on appelle la coalescence. Ces mécanismes sont visibles dans la vidéo ci-dessous :

jeudi 28 juin 2012

Les mystérieuses vagues scélérates

Pour commencer cet article, une petite vidéo France 3 (loin d'être la plus spectaculaire et on n'évite pas le ton dramatique du journal TV mais au moins, elle est en français). 


Les vagues monstres

Depuis des siècles, les navigateurs rapportent des témoignages effrayants au sujet de ces vagues monstrueuses. Elles sont décrites comme des murs d'eau parfois hauts de 30 mètres qui percutent les navires avec une violence inouïe, causant des dommages considérables et d'innombrables disparations. Les scientifiques, dont les modèles classiques ne permettaient pas de concevoir ce phénomène, les considéraient comme impossibles et accueillaient ces histoires de marins avec scepticisme. Mais, comme pour le kraken ou l'anthrax de Collin Powell, l'avenir allait leur donner tort.

mardi 26 juin 2012

Voyage au centre de la Terre : les cristaux géants de Naica

Difficile de ne pas penser au roman de Jules Verne et à Arne Saknussemm en voyant ces images impressionnantes :

La grotte aux cristaux géants

En décembre 1999, des travaux de pompage menés dans la mine de Naica au nord du Mexique, permettent à deux frères de découvrir ces cristaux de gypse géants. Situés dans une grotte à 300 mètres sous terre, ils mesurent parfois plus de 11 mètres et forment un décor unique au monde.

lundi 25 juin 2012

Théorie du Ghetto : le modèle de la ségrégation

Comment modéliser la ségrégation au niveau urbain ? Je vais essayer de répondre succinctement à cette question d'un point de vue scientifique et, même s'il est très tentant de balancer quelques messages politiques, je n'aborderai pas plus qu'il n'est nécessaire l'aspect social et sociologique de ce phénomène inévitable. Je me borne à préciser ici qu'il y a en réalité plusieurs ségrégations superposées et parfois confondues et que, comme toujours, les scientifiques sont obligés de simplifier la réalité pour l'étudier.

 La dynamique de la ségrégation

Prix du m² à Paris
Prenons l'exemple de Paris et de sa banlieue. A quel moment intervient la ségrégation ? Très tôt : les beaux quartiers historiques, attractifs d'un point de vue géographique, esthétique et économique, sont habités par des personnes aisées, en général d'origine française. Elles ne tiennent pas beaucoup à encourager la mixité (sociale, "raciale", etc.), à tel point qu'elles préfèrent payer des amendes plutôt que de construire des logements sociaux. Ce faisant, elles contribuent à faire grimper le prix du m² et les personnes à faibles revenus (parmi lesquelles on compte beaucoup d'immigrés) se retrouvent cantonnées dans des quartiers peu attractifs, moins bien desservis par les transports et plus éloignés des centres économiques et culturels. Les commerces et services s'implanteront préférentiellement dans des quartiers attractifs et dynamiques, renforçant ainsi les disparités géographiques et pérennisant le statut attractif ou non du quartier. Les populations à faible revenu sont donc maintenues en périphérie, à moins qu'elles ne rejoignent un groupe ethnique et/ou religieux déjà bien implanté dans la capitale (je pense par exemple aux quartiers "asiatiques" ou "juifs"). Ces communautés se développent rapidement et parfois de façon autonome grâce à l'assimilation facilitée, la solidarité active et le sentiment rassurant de se retrouver "entre eux" (cette dernière notion étant commune à tous les groupes). L'orientation sexuelle peut aussi jouer: en atteste le développement des quartiers gays.

vendredi 22 juin 2012

mercredi 20 juin 2012

lundi 18 juin 2012

mercredi 6 juin 2012

Le Brinicle : une stalactite de glace mortelle

Une stalactite de glace sous l'eau

En 2011, une équipe de la BBC a filmé la formation d'une stalactite de glace sous l'eau.  Ce phénomène est connu depuis les années 60 mais, parce que c'est un événement difficilement prévisible et que le tournage se fait dans des conditions extrêmes (les cameramen ne doivent être ni frileux, ni claustrophobes), c'est la première fois que l'on parvient à le filmer !


mardi 5 juin 2012

Mimosa Pudica, la plante sensitive qui se referme au moindre danger

En général, les plantes vertes ne sont pas considérées comme des organismes très réactifs. Mimosa Pudica fait figure d'exception. Cette plante originaire d'Amérique du sud a développé un réflexe de survie étonnant : elle se referme complètement dès qu'elle est dérangée puis revient à son état normal au bout d'une dizaine de minutes. Cette vidéo n'est peut être pas la plus spectaculaire mais il est devenu difficile d'en trouver une sans musique affligeante.